La Pince Charmante

Petites pinces à linge en bois sculptées et peintes. Une idée de 2003, toujours d’actualité.

L’idée est venue d’une chanson d’Alain Ligier : « … moi je serai… ton prince Alain…ge… »

 

Depuis 2007 l’association Libre Objet à Strasbourg édite « la pince Charmante » dans une version plus grande fabriquée par leurs soins.